Maison d’hôtes “Terre et Mer”

vignes bandol

Notre maison d’hôtes « une Pause en Provence » est située sur un territoire que je qualifierai à la fois de « Terre et Mer », ce qui offre à chacun une large palette d’activités pour des courts séjours ou des vacances plus longues.
Des activités en lien avec la Terre : la Gastronomie, les Randonnées, le Patrimoine, la Culture…
Des activités en lien avec la Mer : les sports nautiques, les promenades maritimes, les plages…

Une mention spéciale sera faite au gré des événements concernant le Circuit Paul Ricard au Castellet.

A travers ce blog, je vais régulièrement traiter d’un sujet en particulier afin de vous donner envie de découvrir notre belle région Provence Côte d’Azur, en séjournant dans notre maison d’hôtes Une Pause en Provence, située au cœur de toutes ces activités.

A travers la Gastronomie, on parlera de la Châtaigne du Massif des Maures, d’une spécialité provençale qu’est le Nougat, du Miel de Provence, de l’ Huile d’Olive de Provence, des Vins Côtes de Provence, Coteaux Varois et des Vins de Bandol, ainsi que de Solliès-Pont capitale de la Figue.

Concernant les Randonnées, j’évoquerai pour vous des idées de parcours de différents niveaux et de différentes longueurs, que ce soit le Chemin des Oratoires au Beausset ou la Maison des 4 Frères au Beausset, le Massif de la Sainte Baume et la Grotte de Marie-Madeleine, le Massif du Gros Cerveau à Ollioules, le Mont Faron et ses différentes activités à Toulon, le Sentier du Littoral et le Sentier des Vignes ( Saint Cyr sur Mer / Bandol / Sanary sur Mer)

 

vignes bandol

A travers le Patrimoine, on fera un tour d’horizon des villages du Castellet, de la Cadière d’Azur, du village et du port de Cassis, de la Chartreuse de la Verne à Collobrière, de l’ Abbaye du Thoronet, et de la fameuse Notre Dame de la Garde à Marseille.

La région Provence-Côte d’Azur est également une région riche en Culture. On arpentera ainsi les rues d’ Aix en Provence et ses musées, le célèbre musée de la Marine à Toulon et le Musée des Arts de Toulon (M.A.T), le célèbre Mucem de Marseille, ainsi que La Villa Carmignac à Porquerolles (musée d’arts contemporains) et au retour, les vieilles ruelles du centre ville de Hyères les Palmiers et sa tour des templiers.


Pour les activités en lien avec la Mer, il y a tout d’abord les Sports Nautiques. Je n’écrirai pas grand grand-chose à ce sujet, puisqu’il suffit de les pratiquer selon si on est sportif ou pas ! Je me contenterai de vous donnez des bonnes adresses (Plongée sous marine, Paddle, Canoë…).

Le Golf Dolce Frégate à Saint Cyr sur Mer, n’entre pas dans la catégorie des sports nautiques, mais est tout de même présenté dans cette rubrique, grâce à son exceptionnelle position en bord de mer.

En revanche, les Promenades Maritimes seront développées car elles sont tout simplement magiques ! On parlera des visites de l’île de Bendor face à Bandol et des îles des Embiez au large de Six-fours-les-Plages, des îles d’or (Porquerolles – Port Cros – Le Levant) au large de Hyères les Palmiers et des célèbres Calanques de Cassis.

calanques de Cassis

Enfin, pour les amateurs de « farniente », je vous ferai un petit topo des Plages : celles plus ou moins fréquentées, celles avec du sable ou des galets etc…)

plages à proximité

Mais tout d’abord, un peu d’histoire…Histoire du Var (source direction de la communication / département du Var)

1) De la préhistoire à l’antiquité :

De la préhistoire à l’époque romaine, le Var est riche d’une longue histoire de presque 3000 ans, comme en témoignent les nombreux vestiges du passé. Vous pouvez ainsi découvrir, pour la période néolithique, le dolmen de la Pierre de la fée à Draguignan, les peintures rupestres d’un sanctuaire à Brignoles ou la grotte du vieux Mounoï à Signes, utilisée comme bergerie depuis cette époque.
Vers 500 avant J-C., le Var est peuplé de Ligures, bientôt rejoints par les Celtes, qui forment dans le Sud-Est de la France le peuple celto-ligure.
Des Grecs ont fondé Marseille vers 600 avant J-C. Aux siècles suivants, ils créent des comptoirs sur le littoral varois, parmi lesquels Tauroeis au Brusc, Olbia à Hyères et Heraclea Caccabaria à Cavalaire.
Les Romains sont présents depuis le IIe siècle avant J-C. dans une région qui leur doit encore aujourd’hui son nom Provincia (Provence).
L’actuel département du Var est traversé par l’une des plus importantes voies romaines, qui mène d’Italie en Espagne, appelée la via Aurelia.
Une colonne romaine, Forum Julii (Fréjus), est fondée vers 49 avant J-C. Elle deviendra un port militaire de première importance, comme en atteste les dimensions de l’aqueduc, de l’amphithéâtre et des autres monuments romains. Telo Martius (Toulon) l’autre grande ville romaine, est un port de commerce.

2) De la fin de l’Empire romain à la Révolution française :

Le Christianisme apparaît tôt en Provence : Fréjus est le siège d’un évêché peu après 374, Toulon vers 441. Le déclin de l’Empire romain et le Haut-Moyen-Age sont des périodes de troubles, d’insécurité et de brassages de populations : Wisigoths, Burgondes, Francs, envahissent la Provence et le Var, qui connaissent aussi incursions et pillages des Sarrasins.
De cette époque datent des villages fortifiés de remparts sur les pitons, seule parade contre les fauteurs de troubles. Le comte de Provence Guillaume Ier rétablit l’ordre à la fin du Xème siècle. Intégré au Saint Empire romain germanique qui exerce une autorité très lointaine, le Comté de Provence passe à la famille des comtes de Barcelone (1112-1245) puis à celle des comtes d’Anjou, qui descendent de l’un des frères de Saint Louis (1245-1481). Dès les XIe et XIIe siècles se créent les monastères les plus importants du Var : les abbayes de La Celle et du Thoronet, les chartreuses de Montrieux à Méounes-les-Montrieux et de la Verne à Collobrières. La partie romane de la cathédrale de Fréjus est construite à la même époque. Commencée au XIIIe siècle, la basilique de Saint Maximin est le principal édifice gothique du département.
Le territoire de l’actuel département du Var est durablement éprouvé par les pestes et les guerres au XIVe siècle. Rattaché avec le Comté de Provence à la France en 1481, il doit à sa position de frontière du royaume d’être traversé périodiquement par les armées ennemies du XVIe au XVIIIe siècle. Il est aussi touché par les guerres de religion et la Fronde. Entre 1681 et 1701, sous le règne de Louis XIV, Vauban dote Toulon de fortifications impressionnantes qui en feront un emplacement stratégique pour les installations militaires de l’époque et, plus tard, le plus grand port de guerre français.

3) De la naissance du département à nos jours :

La naissance du département du Var, constitué de la partie Sud-Est de la Provence, est officiellement proclamée le 26 septembre 1790. Toulon d’abord désignée comme chef-lieu du département, est punie de s’être livrée aux Anglais en 1793. Le chef-lieu devient Grasse, Brignoles puis Draguignan de 1797 à 1974. En 1860, l’arrondissement de Grasse est séparé du département du Var pour former le département des Alpes Maritimes avec l’ancien comté de Nice. Désormais le fleuve Var ne traverse plus le département auquel il a donné son nom.
Le XIXe siècle et le début du XXe siècle constituent dans l’ensemble une période de prospérité et de développement économique, mais aussi de naissance d’une conscience politique, plutôt progressiste.
A côté de l’exode rural, le Var est marqué par la création des chemins de fer, le développement de grands centres industriels autour de Toulon et La Seyne sur Mer, par la spécialisation de l’agriculture (fruits et légumes, vins, fleurs) et par les débuts du tourisme. Le département est le lieu de deux événements importants de la Seconde Guerre mondiale : le sabordage de la flotte à Toulon en 1942 et le débarquement de Provence en août 1944.
Durant la deuxième moitié du XXe siècle, le Var se développe, double sa population et devient une destination touristique de premier plan. En 1974, Toulon est redevenu le chef-lieu du Var, tandis que Draguignan et Brignoles ne sont plus que des sous-préfectures.

amet, ipsum leo. risus. justo Donec Praesent velit,